GS27 septembre

Nouvelle Renault Mégane R.S., timide au début ...

By EVO France | 11/09/2017

En ne lui offrant "que" 280 ch au lancement, Renault Sport ne fait pas de la nouvelle Mégane R.S. une tête de liste sur le segment. Tout du moins sur le papier.

La surprise devrait se lire sur vos visages à la lecture du niveau de puissance jugé suffisant par Renault Sport pour sa troisième Mégane R.S. reposant sur la quatrième génération de la compacte du Losange. En effet, avec seulement 280 ch sous le capot, on peut légitimement la trouver timide même si dans les faits cela devrait suffire à lui offrir des prestations convaincantes. Car même si elle rend 40 ch à la nouvelle Civic Type R et qu'elle n'offre que 5 petits chevaux de plus que sa devancière, c'est son châssis à 4 roues directrices qui devrait faire la différence. N'oublions pas non plus qu'il ne s'agit là que de la toute première version proposée, Renault annonçant déjà que la Trophy qui arrivera l'an prochain développera 300 ch et 400 Nm de couple. 

Dès le départ, la Mégane R.S.sera proposée de série avec une boîte manuelle 6 rapports (et un frein à main mécanique !) mais également en option avec une boîte double embrayage de technologie inédite chez Renault (pas celle de la Clio donc).

Dans sa livrée spécifique Orange Tonic (le jaune Sirius est toujours là), cette Mégane R.S. ne parvient pas à être spectaculaire, les designers ayant choisi une approche sobre et discrète résolument inverse à celle de Honda. Pourtant l'auto est bien élargie de 6 cm à l'avant et de 4,5 cm à l'arrière mais les ailes tirées épousent parfaitement et subtilement les nouveaux Bridgestone. On note une face avant très typé Renault Sport avec ses feux de jour en damier et sa lame ondulant transversalement, un gros échappement central planté au milieu du diffuseur arrière, des ouïes latérales derrière les roues avant rappelant la Clio 3 R.S. et c'est à peu près tout. 

Pour faire des chronos, Renault Sport a donc travaillé le châssis avec des suspensions classiques mais à butées hydrauliques, des pivots découplés, un châssis Cup avec son différentiel à glissement limité en option et surtout, la technologie 4Control de série, inédite sur ce segment, qui devrait lui autoriser des vitesses de passages en courbe assez terrifiantes, ou tout du moins bien au-dessus de celles de ses rivales. 

Dans l'habitacle, pas de surprise, hormis les baquets et le nouveau système R.S Monitor compatible caméra. 

À voir à Francfort et dans votre prochain EVO.


Caractéristiques Renault Mégane 4 R.S.

 

Moteur 4 cyl. injection directe, 1798 cm3, turbo twin scroll

CO2 155 gr/km

Puissance 280 ch à 6000 tr/mn

Régime maxi 7000 tr/mn

Couple 390 Nm de 2400 à 5000 tr/mn

Transmission : Manuelle ou EDC 6 rapports, différentiel à glissement limité en option

Poids : env. 1400 kg (estimation)

En vente : à partir de décembre



A LIRE AUSSI