GS27 septembre

Une technologie autonome spéciale "circuit" pour la Corvette ?

By Aurélien Gourgeon | 15/12/2017

Tadge Juechter, l'ingénieur en chef de la Corvette, aimerait créer une assistance réservée à l'utilisation sur circuit.

Corvette et conduite autonome ne font pas bon ménage. Tadge Juechter a profité du salon de Los Angeles, il y a quelques semaines, pour le rappeler à nos confrères américain de GM Authority. L'ingénieur en chef de la sportive a exprimé son point de vue sur les technologies dans lesquelles General Motors et Chevrolet sont investis. "Nous avons la chance de faire partie d'un groupe qui propose des véhicules adaptés à toutes demandes. Chez Chevrolet, nous avons déjà la Bolt EV (pour les technologies autonomes), et ensuite, il y a la Corvette ZR1", a-t-il expliqué. Autrement dit, la Corvette n'a pas besoin de bénéficier de ces aides, elle qui privilégie l'expérience de conduite et qui ne possède même pas de limiteur de vitesse.

Profiter de "la trajectoire la plus rapide"

S'il semble camper sur ses positions, l'ingénieur en chef ne ferme pas totalement la porte et pourrait d'ailleurs s'inspirer de ces technologies pour concevoir son propre outil. Tadge Juechter envisage de créer une assistance, qui reprendrait les mêmes attributs qu'une conduite autonome mais appliquée à une utilisation sur circuit. Pour bénéficier de la meilleure trajectoire possible. "Si vous quittez la bonne ligne, cela vous remettra sur la trajectoire sur laquelle la voiture sera la plus rapide".

Impossible en revanche de dire quand ce système pourrait voir le jour, mais l'actuelle C7 ZR1 n'en bénéficiera vraissemblablement pas. Chevrolet et Tadge Juechter profiteront peut-être de la prochaine et huitième génération de Corvette à moteur central pour l'inaugurer. Elle est prévue pour 2019. 


A LIRE AUSSI