GS27 juin

Avec la gamme 53, Mercedes-AMG fait un (petit) pas vers l'hybride

By Aurélien Gourgeon | 16/01/2018

Le préparateur allemand inaugure aux Etats-Unis la gamme 53. Une nouvelle alternative disposant d’une technologie électrique lui fournissant 22 ch supplémentaires.

Sur le stand AMG au salon de Detroit, deux grandes nouveautés sont à découvrir. La berline CLS, et la Classe E dans ses versions coupé et cabriolet. Le point commun entre ces modèles, c’est que ce sont les premiers à être badgés 53. Un niveau qui pourrait faire oublier le 43, caractérisé par un V6 3.0 litres turbo, et qui précède le 63, armée d’un V8 5.0 litres biturbo.

Hybride, mais toujours taxée

Les modèles de la gamme 53 sont toujours animés par un 6 cylindres (alignés) 3.0 litres avec un turbo. A la différence des autres, cette motorisation bénéficie d’un alterno-démarreur qui lui fournit 16 kW supplémentaires. Soit 22 chevaux et 250 Nm. Appelée « EQ Boost », la technologie a déjà fait son apparition dans le Mercedes CLS 450, en novembre dernier au salon de Los Angeles.

A la sauce AMG, la motorisation en impose un peu plus que sur la CLS classique. Au total, le moteur délivre 435 ch et 520 Nm.  L’EQ Boost, trop peu puissant pour faire basculer la voiture en mode 100% hybride, ajoute une assistance électrique au moteur. Elle permet de réduire les consommations, annoncées à 8.4l/100 km par Mercedes. Mais avec un rejet de CO² de 200g/km, c’est toujours insuffisant pour échapper aux 10.500 € de malus selon la loi française en vigueur depuis le 1er janvier 2018.

La concurrence aussi va s’y mettre

Les nouvelles Mercedes-AMG CLS 53 et la Classe E 53 embarquent donc cette motorisation, qui les propulse à 250 km/h (électroniquement bridé). Le 0 à 100 km/h s’effectue respectivement en 4.5 et 4.4 secondes pour le coupé Classe E et la CLS. Le cabriolet, plus lourd que le coupé d’une centaine de kilos (1980 kg à vide), est un poil plus lent, en 4.5 secondes. Sur la balance, la CLS 53 est quant à elle affichée à 1905 kg à vide.

Si l’on met de côté l'hypercar Project One, l’arrivée d’un système hybride est une première pour AMG. Une première plutôt timide, mais dont la concurrence s’inspirera sans doute. L’Audi S7 embarquera certainement le même système et les prochaines BMW M seront-elles aussi, équipées d’une motorisation hybride.


A LIRE AUSSI