GS27 juin

La Venom F5 s’attaquera au record de vitesse en 2019

By Aurélien Gourgeon | 23/01/2018

Hennessey envisage de faire mieux que la Koenigsegg Agera RS avec, en ligne de mire, les 300 mph.

La Venom F5 pour ambition de devenir la voiture de route la plus rapide du monde. Mettant en évidence la rapidité de la supercar dès sa présentation en novembre 2017, Hennessey programme désormais des essais pour 2019. Le constructeur américain souhaite atteindre les 300 mph, soit environ 487 km/h. Une performance qui serait suffisante pour batte l'actuel record de la Koenigsegg Agera RS, flashée à plus de 455 km/h en novembre dernier.

Les Pilot Sport Cup 2 suffisants

« Nous ne savons pas la vitesse que pourra atteindre la Venom F5, mais notre objectif est de 300 mph », a indiqué la marque sur les réseaux sociaux. Avant de notifier quelques contraintes auxquelles elle doit faire face : « Aucun pneu n'est certifié pour rouler à cette vitesse, mais nous pensons que le Michelin Pilot Sport Cup 2 en est capable ».

Et Michelin ne dira pas le contraire. La Koenigsegg Agera RS était déjà équipée par le manufacturier français lors de son record. Eric Schmedding, chef de produit chez chez Michelin, s'en réjouit. Les Pilots Sport Cup 2 « étaient loin d'atteindre leur limite », selon lui. De bonne augure pour la Venom F5, elle aussi équipée de la monte. Même si Hennessey estime que « d'autres pneus ultras performants pourraient voir le jour d'ici 2019 ».

« 300 mph, c’est faisable »

Un autre homme, et pas n'importe qui, considère que la barre des 300 mph est envisageable. Christian von Koenigsegg en personne l'a affirmé il y a quelques jours, lors du salon de Detroit : « Si quelqu'un veut atteindre 300 mph, c'est faisable. Pour la voiture, nous aurions besoin de plus de tr/min et d’un rapport de démultiplication plus long, mais nous pourrions atteindre 300 mph dès maintenant ». Mais cela ne semble pas être l'objectif du suédois pour le moment. « C’est effrayant et très dangereux de conduire aussi vite, car il y a beaucoup d’aspects incontrôlables, comme les animaux, les bosses, le vent. C’est faisable, mais ce n’est pas notre objectif ».  

En attendant 2019, on pourra voir le prototype de la Venom F5 prendre la route dès cette année, a précisé Hennessey. Pour l'instant, le constructeur a enregistré et validé une dizaine de commandes. Encore trop peu pour que l’hypercar soit certifiée comme un véhicule de production. D'ici à ce qu’elle s'attaque au record, la barre des 300 mph aura peut-être déjà été franchie. Outre Koenigsegg, Bugatti et la Chiron sont aussi sur le coup …


A LIRE AUSSI